Le patrimoine de la ville de Machecoul

Accueil > Découvrir > Patrimoine historique

L'image de la ville a longtemps été symbolisée par l'église aux deux clochers, semblables à ceux d'une cathédrale mais cela ne doit pas occulter tout le patrimoine machecoulais, qu'il soit privé ou public. Une balade dans les rues suffit pour retrouver toutes ces traces visibles de l'histoire de la ville. Plus d'informations auprès de l'office de tourisme.

 

Quelques sites incontournables...

  • Hôtel de villeauditoire

    Datant du XVIII° siècle, il est aujourd'hui un bâtiment communal destiné aux mariages, réceptions, réunions et expositions. Construit en 1755, on y exerçait la justice seigneuriale. Il devient tribunal républicain à partir de la révolution. La mairie s'y installe au cours du XIX° siècle. Le symbole de cet auditoire de justice, situé sur le fronton du bâtiment, date de 1838, année de construction des deux ailes. Rénové en 1995.

  • ChâteauGilles de Rais

    Ce seigneur y a résidé au XV° siècle, mais les origines de la construction du château sont très antérieures à ce personnage, peut-être au XII° ou au XIII° siècle. Cette construction de style ogival a évolué également sous les Chauvigny et sous les Gondy. Aujourd'hui, il est une propriété privée. Un spectacle " son et lumière ", retraçant la vie de Gilles de Rais, se déroule chaque été sur le site.

    Informations : 02 40 78 50 42

  • églisela Trinité

    Elle a été construite pour remplacer l'église romane datant du XIII° siècle. Sa construction est due à la volonté de l'abbé Bouron et débute en 1863 et s'achève en 1881 par la construction des deux flèches sous la direction de l'abbé Lavigne.On dit que le curé Lavigne, ayant récolté une somme suffisante pour doter l'église de trois nefs, fit approuver son projet de deux flèches de 62,14 et 60,53 mètres, ce qui donna ainsi à l'église de l'ancienne capitale du duché de Retz, cette allure de cathédrale.

  • abbaye deLa Chaume

    Fondée à partir du XI° siècle, il ne subsiste que quelques murs, et un pigeonnier datant du XVIII° siècle. L'abbaye était composée de terres cultivées par des moines dont le nombre n'a jamais été élevé. En 1768, l'abbaye est rattachée à celle de Vertou. En 1792, les bâtiments sont vendus comme biens nationaux.

  • Four à Chaux

    Le four à chaux de l'île St Michel est construit vers 1850 et cesse toute activité entre les deux guerres mondiales. Le four est une pyramide tronquée à base carrée de 10 m de côté. Il fait 10 m de haut, et pouvait contenir 36 m3 d'un mélange de calcaire et de charbon. Une rénovation a été réalisée en 2 001.

  • HallesBaltard

    Elles ont été édifiées en 1892 par M. de la Biliais, maire de Machecoul. Elles s'élèvent sur l'emplacement de la " Cohue ", datant de l'époque médiévale. Ces anciennes halles ont fait l'objet d'une donation en 1235, par Dame Béatrix au profit de l'abbaye de Fontenelles.

  • Couvent desCalvairiennes

    Bâtiment partiellement occupé par la maison de retraite. Certains bâtiments datent du XVII° siècle. Le monastère cesse son activité en 1792. Il a été restauré à partir de 1828, notamment la chapelle du Calvaire. Le jardin des Calvairiennes, lieu de travail, est aussi un lieu de prière : on peut y voir deux oratoires datant du XVIII° siècle.

  • Prieuré deQuinquenevent

    (ou Quinquenavent).Propriété privée assise sur un îlot calcaire du marais. Cette superbe chapelle romane du XII° siècle est noyée dans les bâtiments d'exploitation d'une ferme. Ce prieuré consacré à Ste Madeleine dépendait de Nieul-sur-l'Autize en Poitou.

Mairie, contacts Mes démarches administratives Agenda associatif Balades et nature Marchés publics